All Posts By

amandine decerier

Lettre d’info #6 – Commission Economie

By | EP SCoT Grenoble

« Cette sixième séance a eu pour objectif d’échanger autour des modalités de phasage de l’ouverture à l’urbanisation du foncier économique disponible dans les documents d’urbanisme. Ce temps de travail a permis d’apporter des éléments de réponse aux questionnements des collectivités.
Pour faciliter la mise en œuvre du SCoT dans les territoires, cette lettre fait état des grandes problématiques identifiées, des solutions techniques proposées et présente le scénario retenu pour phaser l’ouverture à l’urbanisation du foncier économique disponible dans les documents d’urbanisme locaux. »

Pierre BEGUERY, élu référent de la Commission Economie

>> Lettre d’info #6

Projet de charte partenariale du covoiturage et des parkings-relais de la grande région de Grenoble

By | EP SCoT Grenoble

Les élus de la Commission Déplacements de mise en œuvre du SCoT de la région grenobloise ont identifié le développement du covoiturage, des parkings-relais et de l’auto-stop organisé comme un sujet prioritaire pour apporter de nouvelles réponses aux enjeux de mobilité dans un contexte de vigilance budgétaire.

Ils souhaitent mieux prendre en compte les interdépendances de déplacements entre les territoires, et optimiser les travaux engagés par les autorités organisatrices de transport et de la mobilité, et par certaines intercommunalités. Le périmètre de l’Enquête Ménages Déplacements (EMD), soit la région grenobloise élargie aux massifs riverains (Vercors, Chartreuse, Matheysine, Oisans), est apparu comme l’échelle pertinente.

Ce projet de charte partenariale traduit donc la volonté des élus à s’engager dans la mise en cohérence de leurs visions et de leurs actions concernant le covoiturage, les parkings-relais et l’autostop organisé. En effet, il s’agit de favoriser l’usage partagé de l’automobile et le rabattement sur les transports en commun à travers en posant les bases d’une démarche qui devrait se traduire par un document cadre d’intentions pouvant être approfondi opérationnellement par chacun des territoires.

Le SCoT engage une modification

By | EP SCoT Grenoble

PerimetreSCoTSuite à des fusions d’intercommunalités ayant eu lieu au sein du périmètre du Schéma de cohérence territoriale de la Région urbaine grenobloise, 18 communes font désormais partie du périmètre du SCoT sans pour autant être couvertes par ses orientations et objectifs.

Ainsi 14 communes de l’ancienne Communauté de communes de la région saint-Jeannaise et 4 communes de l’ancienne Communauté de communes des Balcons sur de Chartreuse sont considérées comme des « zones blanches » au sein desquelles s’applique le principe d’urbanisation limitée. Ces communes sont concernées par les démarches d’élaboration de Plans locaux d’urbanisme intercommunaux : le PLUi du secteur de la région saint-Jeannaise porté par Bièvre Isère Communauté (qui élabore aussi le PLUi des 41 autres communes de son intercommunalité) et le PLUi de la métropole porté par Grenoble-Alpes-Métropole.

Le président de l’EP-SCoT prend l’initiative de porter une modification du SCoT pour intégrer ces 18 communes en « zone blanche » au SCoT de la RUG dans une logique de contribution à la cohérence des politiques publiques locales, à l’attractivité de la région grenobloise et à l’organisation d’un espace de vie, d’entente et d’actions collectives équilibrées, durables et performantes.