Laurence Théry, élue présidente de l’EP SCoT

By 10 novembre 2020 novembre 12th, 2020 EP SCoT Grenoble
Vendredi 6 novembre 2020, Laurence Théry, Maire du Touvet et 1ere Vice-présidente de la communauté de communes Le Grésivaudan, a été élue Présidente de l’EP SCoT, dans le cadre d’une candidature conjointe avec Philippe Cardin, Maire de Meylan, délégué de Grenoble-Alpes-Métropole, 1er Vice-Président du SCoT. Cette démarche nouvelle, en « tandem », marque la volonté de travailler de façon décloisonnée et ouverte entre les territoires de la Grande Région de Grenoble (la Métropole et les six autres territoires du SCoT).
Pour la Présidente Laurence Théry, « Le SCoT, document d’aménagement du territoire a été conçu en 2012. Il a proposé une vision de l’aménagement de la grande région à horizon 2030. Cependant, tout s’accélère, nous devons  aller plus loin dans la façon d’aborder l’avenir : les effets du changement climatique sont là, avec des crises qui se succèdent, des risques sanitaires ou naturels et des vulnérabilités au sein des territoires et de nos populations. Nous devons adapter notre modèle d’aménagement du territoire. A la croisée des chemins, le SCoT doit devenir un acteur des transitions. Et à l’image du grand syndicat des mobilités (le SMMAG), nous devons trouver des réponses coordonnées et équilibrées autour de sujets qui mobilisent et entrainent nos populations, le cadre de vie, la qualité de l’air, la santé, la préservation de la biodiversité et le développement d’une agriculture nourricière, protectrice, paysagère. Nous devons aussi aller plus loin sur l’habitat, l’économie de demain, sur l’énergie ou sur le tourisme».
« L’inter-territorialité reste en grande partie à construire », prévient Philippe Cardin. « Le projet de territoire en transitions doit s’imaginer ensemble, entre toutes les composantes de notre grande région de Grenoble, pour agir en complémentarité, en évitant les concurrences. Nous devons travailler en nous affranchissant des découpages administratifs, construire une représentation commune de ce qu’est le grand territoire de la grande région de Grenoble, dans toute sa diversité entre montagnes, vallées ou plaines. Notre territoire a ses atouts, mais il doit également tenir compte de ses vulnérabilités. Le SCoT doit être une instance de dialogue, où l’on construit ensemble une vraie stratégie, où la Métropole et chacun des EPCI du territoire mettent en commun leurs réflexions et mènent ensemble des actions.  Pour cela, il s’agira d’associer le plus grand nombre pour penser notre avenir et nos ambitions communes, avec les élus, les habitants, et tous les acteurs de notre territoire ».
Les vice-présidents de ce nouvel exécutif ont été désignés dans l’ordre suivant :
1er vice-président : Philippe Cardin
Vice-présidente : Coralie Bourdelain
Vice-président : Bruno Cattin
Vice-président : Martial Simondant
Vice-président : Jean-Claude Darlet
Vice-présidente : Béatrice Vial
Vous pouvez consulter le trombinoscope des membres du Bureau syndical en cliquant ici : Membres du Bureau syndical
Vous pouvez également consulter le trombinoscope des membres du Comité syndical : Membres du Comité syndical